Description


 

Les éoliennes classiques produisent de l’électricité grâce à un alternateur logé dans la nacelle, en haut du mât. Cet alternateur est en prise directe sur l’hélice de l’éolienne, parfois par l’intermédiaire d’un multiplicateur, et produit de l’électricité qui est acheminée au pied de l’éolienne par des câbles.

 

L’éolienne à dépression fonctionne sur un mode totalement différent. Elle est entièrement creuse et son hélice tourne librement. Une transmission par air permet de récupérer l’énergie au pied du mât. On peut se servir de cette énergie pour faire de l’électricité, ou pour entraîner mécaniquement toute machine tournante.

 

Le principe de son fonctionnement est le suivant : les pales sont creuses et ouvertes à leur extrémité. Lorsque le vent les entraîne, la force centrifuge expulse l’air qu’elles contiennent ce qui donne lieu à une aspiration. Cette aspiration crée un écoulement d’air à l’intérieur de l’éolienne, de bas en haut.

L’énergie de cet écoulement est recueillie par une petite turbine à air logée dans le mât, au pied de l’éolienne. Cette turbine est une roue simple munies d’aubages. L’axe de la turbine sort du mât, de manière à ce qu’on y connecte toute machine tournante :

- Un alternateur ou une dynamo si on désire faire de l’électricité

- Une pompe en prise directe pour du pompage au fil du vent

- Un compresseur pour faire du froid ou simplement comprimer un gaz

- Un dispositif type « expérience de Joule » pour faire de la chaleur

- Une machine agricole (scie à bois, hache paille etc.)

 

 

Qui est en ligne ?

Nous avons 4 invités en ligne
Copyright © 2017 www.eolienne-a-depression.fr. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.